Bonjour Séverine!

Commençons avec une petite présentation! Quelle est votre spécialisation avec le nouveau-né?

Je suis instructrice en massage de bébé depuis plus de 10 ans. J’apprends aux parents les différents mouvements et les bienfaits des massages mais on parle aussi des pleurs, états de conscience, des huiles, de la relaxation, des signes d’acceptation ou de refus de bébé, des différents réflexes du nouveau-né, les mouvements doux (aide au développement de bébé), etc. 

Personnellement, je donne le cours en 5 séances de 1h-1h30 env. en individuel ou par tout petit groupe, à intervalle de 1 semaine.

Connaissiez-vous déjà l’ASPPNN ? 

Je dirais peu ! Je suis régulièrement la page Facebook de l’association et je connais le site internet ainsi que certains de vos membres, mais, cela s’arrête là !

Justement que pensez-vous de la mise en place de notre association ?

Que du bien ! C’est important d’avoir un fil conducteur et des formations en travaillant avec des nouveaux-nés. Cela donne aussi une bonne image et un professionnalisme auprès des parents.

Et vous, avez-vous des enfants?

Je suis une maman adoptive de jumeaux (nés grands prématurés), ils ont maintenant 14 ans ! 

Quel conseil personnel donneriez-vous à une future maman ?

Le plus grand conseil que je donne, c’est de se faire confiance, il n’y a que les parents qui puissent connaître leur enfant et ses besoins ! Et les bons gestes, réflexes, intuition, etc… viennent par amour et tout naturellement !

À partir de quel âge peut-on réaliser le massage de bébé ? 

Il est conseillé, entre 0 et 12 mois. Mais, moi, j’aime l’apprendre le plus tôt possible (à partir de 1 mois environ) pendant le congé maternité. Car la maman (et, dès fois, le papa) sont moins stressés par la vie quotidienne. Grâce au toucher nourrissant, les parents apportent du bien-être à leur bébé, soulagent ses coliques, améliorent son rythme de sommeil, approfondissent le lien d’attachement, diminuent ses pleurs. Grâce au massage, ils partagent avec lui un moment de relaxation et de bonheur.

Il y a-t-il des huiles à utiliser ou au contraire à ne pas utiliser pour le massage de bébé ? 

Privilégiez les huiles végétales (1ère pression à froid) et de préférence bio, ayant sans ou peu d’odeurs. Évitez toutes les huiles essentielles et les huiles minérales.

L’avantage des huiles végétales de première pression à froid sont qu’elles ne contiennent que des éléments bénéfiques comme des vitamines. Elles n’ont pas de parfum rajouté et sont reconnues par la peau et le corps comme étant une nourriture assimilable. Aussi elles sont comestibles et nourrissent la peau tout en lui permettant de respirer.

Quel est le meilleur moment pour masser bébé ? 

Alors, bébé a différents états de conscience pendant la journée :

Le sommeil profond – le sommeil paradoxal / sommeil léger – l’éveil calme – l’éveil actif – les pleurs.

L’éveil calme est le meilleur moment pour masser bébé!        

Une dernière question façon portrait chinois, si vous étiez une émotion, vous seriez?

J’aimerai être « l’Émerveillement » !

Merci mille fois Séverine Gevisier pour ses réponses!

Retrouvez Séverine sur son site : www.floconsdeneige.ch

Et sur sa page Facebook : https://www.facebook.com/Flocons-de-neige

Interview réalisée par Amandine Girod, membre de l’ASPPNN.